GlossaireTechnique

Essieux

Par Bernard Couret :

Lors de l’exposition qui s’est tenue à la Mairie de Sotteville au mois de juin (1986), de nombreux visiteurs ont été frappés par le côté spectaculaire de l’échange des essieux de la Pacific. Ce travail important a été rendu nécessaire par le rôle primordial tenu par ceux-ci pour la sécurité.
Pour qu’un essieu puisse remplir correctement son rôle, il doit répondre à des critères de résistance mécanique et de correction géométrique afin de s’inscrire correctement dans la voie courante et les appareils.

La recherche des dégradations s’effectue par :
– vérification visuelle : traces de chocs, corrosion rayure ou grippage sur les portées de coussinets
– magnétoscopie sur les axes pour rechercher les fissures.

Les bandages sont sondés au marteau.  Les défauts internes sont recherches par ultrasons.
Les fissures des rayons sont détectées par « Ressuage« .

Les roulements sont visités pour vérifier l’état des éléments roulants et des bagues (cas du bogie de la machine).

Le bogie de la machine pris ici en photo aux ateliers de Gray

Les dimensions caractéristiques des essieux sont le diamètre de roulement, le QR qui donne une valeur de l’inclinaison de la face active du boudin, l’épaisseur des boudins, la hauteur du boudin, l’épaisseur du bandage, la saillie, l’écartement des faces internes, l’écartement des faces actives. Hormis quelques fissures sur les rayons, un de nos essieux avait un écartement des faces internes trop faible de 1 mm.  Il risquait donc de heurter le contre rail dans les appareils de voie.

Bien que ce ne fût pas une obligation (compte tenu des dégradations), nous avons profité de la dépose pour dresser non seulement les faces internes mais faire un reprofilage complet de tous les essieux.  Ceci nous a permis de repartir sur des bases saines et éviter d’avoir, sauf accident, une dépose à faire avant la prochaine épreuve de chaudière.

Les essieux ont été usinés à l’atelier du Matériel d’Epernay pour les moteurs. Epernay est le seul établissement qui possède un tour à reprofiler de capacité suffisante. Puis à l’atelier du matériel de QUATRE MARES pour les porteurs et les essieux du tender.

 

Clic sur le macaron pour revenir au glossaire

 

Previous post

Essai de la pompe à eau

Next post

L'extraction

The Author

Philippe CARON

Philippe CARON

1 Comment

  1. 15 juin 2017 at 10:19 — Répondre

    […] Essieux – Expressions cheminotes – Extraction […]

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *