épopéesNos Voyages

SORTIE A DIEPPE LE 17 NOVEMBRE 2012

Par Gilbert Manevy

Jusqu’à cette année 2012, nous avions toujours hésité à organiser un voyage après le 15 octobre. Nous redoutions d’imposer à nos voyageurs des températures par trop inconfortables dans nos voitures dont les deux systèmes de chauffage (à vapeur et électrique) ont été neutralisés.

Nous le regrettions et nous en discutions souvent. Cette année, notre secrétaire Alain Rapineau a proposé que nous allions à Dieppe à l’occasion de la fête du hareng et de la coquille saint Jacques, le 17 novembre. Et nous nous sommes jetés à « l’eau » avec une pointe d’incertitude : comment serait accueillie notre proposition par les participants auxquels nous n’avons pas caché le risque de se geler les pieds ?

La publicité a été rapidement lancée et l’accord de la SNCF demandé. Deux de nos voitures étant en instance de révision, nous ne pouvions mettre en ligne qu’une composition réduite de notre rame. En plus de la voiture postale et de la voiture bar, la rame comportait 3 voitures de 2ème classe et notre voiture de 1ère classe. Nous proposions donc 288 places, ce qui est fort peu pour couvrir nos frais.

Néanmoins, pour rendre notre balade plus attractive, nous avons proposé un prix très bas dans l’espoir que le nombre de voyageurs nous permettrait de « rentabiliser » notre dépense.

L’option s’est révélée valable puisque, avec plus de 230 voyageurs, nous avons couvert notre mise de fonds.

C’est donc par une journée froide, sans soleil mais sans pluie, que la BB 63832 a emmené notre rame de Sotteville à Dieppe. Ce fut un voyage sans histoire : départ à l’heure, horaire parfaitement respecté et aucun problème avec le matériel en particulier avec notre diesel. Merci à nos diésélistes qui ont bien préparé la loco.

A Dieppe, dès la descente du train, on était accueilli par une odeur de hareng grillé qui envahissait littéralement la ville. Tout au long du quai Duquesne et du quai Henri IV, les étals de coquilles et de harengs proposaient aux chalands leur marchandise crue à emporter ou grillée à consommer sur place. Il y avait l’affluence des grands jours dans une ambiance très festive.

Au retour, nos voyageurs étaient très satisfaits. Ils ont tous apprécié ce petit voyage en train rétro et la promenade odorante dans la fête du hareng. Le délicieux vin chaud préparé par Alain a bien réchauffé l’atmosphère et nos voyageurs ont « oublié » d’avoir froid aux pieds !!!!!!!!!!!!

En résumé, une belle journée qui nous a permis de comprendre que les fraîcheurs automnales n’ont pas freiné les amoureux de notre train rétro. Cette constatation permet de maintenir le moral des bénévoles qui travaillent durement et qui gardent intacte leur envie de « faire des trains ». Une expérience à renouveler.

Merci à tous nos vaillants bénévoles !!!

Previous post

Allumeurs-Consigne des sédentaires-CF de l'Etat

Next post

L'ABRI

The Author

Philippe CARON

Philippe CARON

No Comment

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *